28 mars 2010

Batbourg

Marianne

Très agaçant, j'ai pensé, ce commentaire de Marité d.
Se moquer d'une recette de sardines est au moins aussi stupide que la déposer si c'est stupide.

Je m'occupe de la maison, de mes enfants, de mon mari, qui est à un séminaire ce soir, mais je serais faite pour m'ennuyer.

Je ne viendrais au Blog que pour satisfaire aux besoins de Marité d., exposer ici sa clairvoyance, sa créativité, son rapport à la vraie vie des vrais Gens de son Appartement.

J'ai dit je m'ennuie comme je dis aux enfants, j'en ai marre, il ne faut pas confondre l'ennui passager d'un soir où rien ne me plait à la télé et Jean-Paul au travail, avec l'Ennui Existentiel.

A Batbourg il y a les relations sociales autour d'un verre d'alcool, le barbecue du week end, les réunions Tupperware, les parents d'élève, l'association des dames, et au milieu de toutes ces activités il semblerait au lecteur que je m'ennuie.

Mais voyez-vous, à Batbourg, je ne m'ennuie pas, je vis la vie que m'a imposée l'auteur (il faudrait une majuscule peut-être, pour satisfaire l'auteur?).

L'auteur se raconte ce qu'elle veut, mais le fait est que j'existe et que bien après qu'elle ait bouclé son manuscrit, je vis et je mange (aussi) des sardines écrasées avec du citron et de l'harissa.

Est-ce que j'ai dit qu'il fallait assez de jus de citron mais pas trop?

Est-ce que j'ai dit qu'on avait intérêt à y ajouter le parfum de quelque chose qu'on aime? Ou du whisky, ou du gin?

Posté par Marite de Vos à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :