01 décembre 2011

Le Marché éclairant Le Progrès

C'est une fresque trouvée dans une grotte sous marine. On a pu la dater grâce à ses pigments très épais.

Leur matière est très riche en minéraux et éléments indégradables, les matériaux nucléaires notamment sont très présents, il s'agit sans aucun doute de la période qui va des années 1950 à 2050.

L'assemblée frémit, c'est un siècle dont il ne reste que très peu de traces, une découverte de cette ampleur est  un évènement unique.

A la base de la paroi qui porte la fresque, une séquence sémantique est inscrite: Le Marché éclairant Le Progrès.

L'orateur sourit et se tait, il n'a plus rien à dire.

L'assemblée est perplexe, le silence s'installe pour longtemps, Marché, éclairant, Progrès, quel peut être le sens de ces signes ?

Ceux de l'Appartement ricanent. Pas tous en réalité, Ceux-qui-savent ricanent, ça fait pas mal de monde. Je réalise à l'instant que la majorité de mes personnages sont des sachants.

Je suis bien embêtée, tous mes personnages sont plus intelligents que moi. Ils me disent tous: ça t'apprendra, bien fait pour toi, pour qui tu te prends.

- Alors quoi, je leur dis, mon histoire ne vaut rien parce que d'autres ont eu des idées avant moi ?

- C'est pas la question, répond Chauze, le légiste de l'Apocatastase.

- La question, dit Mani, c'est que La Planète des Singes, 1984, c'est très, très bon.

- La question, dit le pape aveugle (il vient du même manuscrit que Mani, il ressemble à l'acteur Michel Robin et Mani à Sami Frey vers trente ans), la question c'est de faire autre chose.

- C'est ça dit Troudup, c'est ça !

- C'est ça quoi, je lui réponds, c'est ça quoi , vous les avez lus ?

- Nan, qu'i dit le Troudup, j'ai vu les dessins animés, c'est vachement bien.

Pff, je me dis, c'est vraiment dur de vivre avec eux tous. Mani et le pape viennent du moyen âge, ils découvrent tout juste dans "Mani" que la terre tourne. Qu'ils aient pu lire 1984, et La Planète des Singes, c'est une distorsion temporelle inadmissible,  et qu'ils me reprochent de venir après Orwell et Pierre Boulle, c'est de la grande mauvaise foi, merdalors.

-  A propos de mauvaise foi, dit Dolstein, n'oubliez pas que c'est vous qui avez fait les règles.

Ah oui, je les ai faites, moi je les pense et vous les vivez. Je ne contrôle pas grand chose, le seul paramètre que je maîtrise c'est la naissance des nouveaux occupants. Et encore, les personnages évoluent sans moi, je n'avais pas prévu que Troudup  devinsse (tiens, prends ça) intelligent, à sa manière. (Sans compter ceux qu'ils pourraient ramener mais ils ne l'ont pas encore fait, fermez la parenthèse s'il vous plait, je préfère qu'ils ne lisent pas ça)

Michel Troudy alias Troudup était un archétype du con mais dès qu'il a eu la liberté de ses actes et de ses pensées, grâce à l'Appartement, il s'est mis à penser son existence. Heureusement que les manuscrits sont bouclés sinon, il pourrait s'échapper de son personnage et mes livres se déferaient tout seuls.

Au fait, la grotte sous-marine, ce n'est pas une grotte sous-marine, c'est le un pour cent culturel d'une entreprise du CAC 40 (qu'est-ce que ça peut bien pouvoir dire ces signes ?). La fresque couvre tous les murs du hall du siège social rue Simon-Crubellier à Paris. Rachel Zukolowsky, qui vit dans "Des Voies Obscures", traduit des modes d'emploi pour cette Société Anonyme.

C'est pas de ma faute si ça existe, ça existe et c'est tout, je ne suis pas responsable de l'invention du monde, c'était déjà là.

 

Posté par Marite de Vos à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,