- Rien ne s'oppose à l'ennui dit Dolstein, observant sur l'écran géant le sujet Yvan, vaguement morose.

- Rien ? répond Bruno Ragazzi, vous me surprenez.

- Non, rien, dit Fabienne Berman.

Robert Dieu ne dit rien, sa tête occupée pense ailleurs.

Le staff de Transmen Genetiks est réuni dans l'espace opérationnel de L'Usine et moi, Moi, j'y suis aussi.

Bizarre, je me dis, d'habitude, ce sont eux qui viennent, eux qui décident de se présenter au monde en passant par le blog, mais je suis là, dans ce là où ils sont, hors de mon lieu.

- Rien ne s'oppose à l'ennui, je dis, nothing but le débourrage. Aussi doit-on agir, avec l' existentiel lasso l'enlasser, le chevaucher et galoper jusqu'à épuisement. L'ennui alors s'évanouit, laissant place à un espace vide et frais.

- L'ennui dit Dolstein, est un produit remarquable.

- Nous en avons un stock inépuisable, dit Dieu, revenu d'on ne sait où.

- Reste à trouver comment le vendre, dit Berman.

- Et à qui, dit Ragazzi.

- Eh oui, je dis,toujours étonnée d'être mêlée à leur échange, l'ennui, tout le monde en a.

- C'est le mode d'emploi qu'il faut vendre, conclut Dolstein.

- Que s'appellerio Psychanalyse! claironne l'agaçante petite fille de la publicité arrivée à L'Usine sur son cheval d'ennui.